L’autoconstruction : étapes, avantages, risques et coûts

Désirez-vous relever le défi de bâtir vous-même votre maison ? Ériger sa maison soi-même est un projet ambitieux qui exige beaucoup de temps et d’énergie. Vous devez correctement vous préparer afin d’éviter les mauvaises surprises. Quels sont les avantages, les risques et les différentes étapes de l’autoconstruction ?

Quelles sont les différentes étapes pour bâtir soi-même sa maison ?

L’autoconstruction constitue un procédé de construction de votre maison faisant appel essentiellement aux moyens physiques, techniques et intellectuels du maître d’ouvrage. Vous ne devez pas prendre un tel projet à la légère. Pour cela, il est important que vous respectiez toutes les étapes dans l’ordre.
  • Évaluer votre compétence en construction
Vous avez l’obligation de faire le point sur vos aptitudes et les qualités essentielles pour l’autoconstruction de votre maison. Cela suppose que vous détenez les compétences adéquates pour gérer un chantier et coordonner des équipes. Dans le cas contraire, vous devrez sans doute avoir recours à un architecte ou à un autre professionnel de la construction.
  • Budgétiser votre projet
Vous devez être capable de faire le budget de votre projet. Ceci permet d’éviter les maisons inachevées pendant de longues années pour cause de non-budgétisation précise au départ. Votre budget doit prendre en compte plusieurs coûts : les travaux, la main d’œuvre, les matériaux, le coût du terrain si vous n’en possédez pas, etc.
  • Acquérir un terrain
Vous devez effectuer un bon choix de terrain pour éviter les risques d’inondations. Vous devez aussi vous renseigner sur les différentes réglementations et démarches administratives liées au permis de construire, au plan local d’urbanisme (PLU) et à la nouvelle réglementation thermique de 2012 (RT 2012).

L’autoconstruction : combien ça coûte ?

Bâtir votre maison vous-même coûte généralement moins cher qu’acquérir une maison déjà construite et prête à l’emploi. Selon les projets, votre budget peut varier, car une maison de 100 m2 coûtera moins cher que la construction d’une maison de 400 m2. Suivant les estimations, la construction d’une maison de 120 – 130 m2 de classe moyenne coûterait entre 55 000 et 80 000 euros. Étant donné que vous ne maitrisez pas tous les domaines, vous devez prévoir le coût de la main-d’œuvre, les coûts d’acheminement des matériaux et autres coûts d’approvisionnement.

Quels sont les atouts et inconvénients de l’autoconstruction ?

L’autoconstruction présente plusieurs avantages :
  • La réalisation des économies, car construire soi-même sa maison revient moins cher si le projet est bien conduit ;
  • La possibilité de construire vous-même la maison de vos rêves ;
  • Le pouvoir de contrôler entièrement la construction de votre maison ;
  • La réalisation d’un projet d’accomplissement personnel.
Mais, elle comporte aussi des inconvénients ou tout du moins des risques à prendre en considération :
  • La difficulté d’avoir un prêt hypothécaire pour un projet d’autoconstruction ;
  • La fatigue corporelle liée à un projet d’autoconstruction ;
  • La gestion du stress lié aux imprévus ;
  • Les risques d’accident.